Foire aux questions

Que sont les soins palliatifs?

Les soins palliatifs offrent un soutien physique, affectif, social, spirituel et pratique aux personnes souffrant d'une maladie en phase terminale, ainsi qu'à leurs proches. Des médecins, des bénévoles, des infirmières, des conseillers spirituels, des amis et des membres de la famille forment une équipe qui collabore au soutien de la personne malade. Les soins peuvent être donnés à domicile, à l'hôpital, dans des centres d'hébergement ou dans des centres de soins indépendants.

Les soins palliatifs aident la personne malade et ses proches à traverser la difficile épreuve de la mort et à y donner un sens.

Quels types de services font partie des soins palliatifs?

Les soins palliatifs sont adaptés à chaque situation et varient d'un endroit à l'autre, mais ils peuvent comporter les éléments suivants :

  • soins médicaux spécialisés axés sur la maîtrise de la douleur et des autres symptômes;
  • planification avec les proches de la mise sur pied d'une équipe de soignants;
  • soutien affectif pour tous les membres de la famille;
  • soutien spirituel pour les personnes de toutes les confessions;
  • organisation de soins infirmiers à domicile (injections, pansements) et d'autres services de santé;
  • organisation de l'entretien ménager et d'une aide matérielle à domicile;
  • visites de bénévoles formés qui apportent un soutien affectif;
  • services-conseils par téléphone en situation de crise;
  • services de relève pour accorder un répit aux soignants à domicile;
  • écoute compatissante par des personnes qui ne craignent pas d'entendre parler de la mort;
  • soutien continu après le décès d'un être cher.

Où puis-je trouver des services de soins palliatifs?

Les soins peuvent être donnés à l'hôpital, à domicile, dans des centres d'hébergement ou dans des centres de soins indépendants. Les ressources varient d'un endroit à l'autre. Demandez à votre médecin, au responsable des congés à l'hôpital ou à un organisme local de soins à domicile de vous conseiller à cet égard. Vous pouvez aussi trouver de l'information dans les pages jaunes, consulter l'Annuaire informatisé des programmes et services de soins palliatifs de l'ACSP ou vous adresser à l'organisme responsable pour votre province, que vous trouverez dans le présent site Web.

Qui peut me renseigner sur les programmes et les services de soins palliatifs?

Parlez-en d'abord à votre médecin de famille ou à votre spécialiste. D'autres ressources peuvent aussi s'avérer très utiles : votre infirmière de soins à domicile, les organismes locaux de soins à domicile, le responsable des congés dans votre hôpital, un travailleur social ou un conseiller spirituel. Comme point de départ, vous pouvez utiliser l'Annuaire informatisé des programmes et services de soins palliatifs de l'ACSP ainsi que la liste que nous avons dressée sous la rubrique «Les groupes qui peuvent vous aider » vous y trouverez les noms des personnes-ressources et des organismes de santé par province. .

Comment puis-je prendre soin d'un proche dont la maladie est en phase terminale?

En tant que soignant, vous jouez un rôle extrêmement important pour assurer le bien-être physique et affectif de l'être cher à la fin de sa vie. Discutez d'abord avec votre proche et avec son professionnel de la santé de ce que signifie pour vous la qualité de vie, et déterminez ensemble les moyens de l'atteindre. Vous devrez tenir compte de plusieurs facteurs. Quels sont les soins requis? Êtes-vous en mesure de les prodiguer à domicile, ou l'hospitalisation est-elle nécessaire? À quels services d'aide pouvez-vous avoir accès? Quelles sont les ressources dans votre région en matière de soins à domicile, d'établissements hospitaliers ou de centres d'hébergement? Renseignez-vous également sur la possibilité d'obtenir le soutien de bénévoles et de personnes qui vous permettront de prendre des moments de répit indispensables. N’oubliez-pas de discuter et planifier avec la planification préalable des soins. Plus de renseignements sont disponibles au www.planificationprealable.ca.

Où puis-je obtenir du soutien et des conseils pour ma famille et moi?

Demandez d'abord à votre professionnel de la santé de vous recommander un service d'aide approprié (pour les personnes malades ou les personnes en deuil). Les programmes locaux de soins palliatifs offrent habituellement ce type de service. Vous pouvez aussi vous adresser à un membre du clergé, à un travailleur social ou à un directeur de salon funéraire, qui vous conseilleront ou vous dirigeront vers une personne ou un service adéquat. Certains programmes ont à leur service des personnes spécialisées dans ce domaine ou qui peuvent vous recommander un groupe de soutien. De nombreux hôpitaux et centres d'hébergement offrent un tel appui pendant une période qui peut se prolonger jusqu'à un an après le décès d'un proche. L’ACSP fournit aussi un répertoire des services détaille qui peut vous assister a retrouver des programmes dans votre région.

Les soins palliatifs sont-ils offerts uniquement à l'approche de la mort?

Dès le moment du diagnostic ou de la confirmation du pronostic, le patient et sa famille devraient se mettre en quête d'information sur les services de soins palliatifs afin de prévoir les besoins à venir. Ces démarches permettent à la personne malade et à ses proches de réfléchir, de discuter des options possibles et d'élaborer des plans qui les soutiendront tout au long de la maladie. Dès les premiers moments de cette étape difficile, on devrait chercher des moyens d'améliorer la qualité de vie des personnes concernées en faisant appel aux organismes de soins palliatifs afin d'obtenir des services en matière de gestion de la douleur, de contrôle des symptômes, de soins et de répit.

Où puis-je obtenir de l'aide concrète comme une aide financière ou des conseils juridiques?

Demandez à votre professionnel de la santé quels frais médicaux sont assumés par le système provincial de soins de santé ou les régimes d'assurance privés et lesquels sont à votre charge. Dans certains endroits, des organismes de charité peuvent offrir un soutien financier.

En ce qui concerne les conseils juridiques, ce sont les avocats qui sont les spécialistes de ces questions. Pendant cette période, vous pourrez par exemple avoir besoin de rédiger votre testament, de choisir un mandataire, de prévoir des directives sur le maintien de la vie ou d'obtenir une ordonnance de ne pas vous réanimer. Vous ressentirez peut-être également le besoin de discuter de questions d'ordre juridique avec l'équipe soignante qui vous entoure, ainsi qu'avec vos proches.

Un patient peut-il choisir le traitement ou le type de soins qu'il préfère?

Oui. Discutez avec votre professionnel de la santé et avec vos proches des différents traitements possibles, des types de soins auxquels vous avez accès et des répercussions de chacune de ces options. Le traitement a-t-il des effets secondaires? Quels en sont les coûts et qui les assume? Quelles en sont les chances de succès? Nécessite-t-il une hospitalisation?

La liberté de choix se situe au cœur des soins palliatifs. Il vous appartient de choisir les soins professionnels qui répondront à vos besoins, en fonction de votre situation sociale et familiale. Les soins palliatifs se fondent sur un éventail d'options, sur le travail d'équipe, sur le soin global de la personne et sur le réconfort, la compassion, la communication et la qualité de vie.

Quand l'Association canadienne de soins palliatifs (ACSP) a-t-elle été fondée?

L'Association canadienne de soins palliatifs a été fondée en 1991, à titre de porte-parole de la cause des soins palliatifs au Canada. Il s'agit d'une association nationale sans but lucratif, dont la mission est de favoriser le progrès des soins palliatifs grâce à la recherche, à l'éducation, à la formation, à la défense et à la promotion de cette cause auprès du grand public.

Quel rôle joue GlaxoSmithKline dans le domaine des soins palliatifs?

En janvier 1997, le personnel canadien de GlaxoSmithKline Inc. a décidé de s'engager à long terme à l'égard d'une cause sociétale. À l'issue d'un processus de sélection approfondi, on a retenu les soins palliatifs comme activité de bienfaisance de la société au Canada. La Fondation GlaxoSmithKline s'est engagée à apporter une contribution majeure à la qualité de vie des Canadiens et des Canadiennes.

En collaboration avec l'Association canadienne des soins palliatifs, la Fondation GlaxoSmithKline, par l'intermédiaire du programme national Leçons de vie®., cherche à sensibiliser davantage la population canadienne aux besoins et aux services de soins palliatifs et vise à sensibiliser le public et les décideurs afin d'instaurer un milieu qui favorise la pleine intégration des soins palliatifs au régime des soins de santé au Canada.

 
Du 9 au 12 octobre 2012 19e Congrès international sur les soins palliatifs En savoir davantage >

 

fév
28
2013