Passer du savoir à l’action

 

Les proches aidants évoluent dans tous les secteurs démographiques, culturels et économiques, qu’il s’agisse d’une femme s’efforçant de poursuivre sa carrière et de s’occuper de sa famille tout en prenant soin de son mari atteint du cancer, d’une personne âgée souffrant de problèmes de santé mais qui doit prendre soin de son époux atteint de la maladie d’Alzheimer à domicile, ou d’une mère sans conjoint essayant de soutenir son frère mourant qui habite à des milliers de kilomètres plus loin. Chaque aidant a des besoins bien uniques et doit affronter des défis particuliers liés à de nombreux facteurs, comme l’accès aux services, les capacités financières, les contraintes de temps, la géographie, les capacités physiques, etc.

Et souvent, après le décès de l’être cher soigné, c’est l’aidant qui tombe malade en raison du stress émotif, physique et financier associé à son rôle d’aidant. Or, bien qu’il existe certains services et outils pour les proches aidants, on comprend encore mal les besoins de ces soignants et on tarde à transposer les résultats de recherche dans la pratique clinique.

Notre but est donc de favoriser la diffusion et l’application des constats de recherche par le biais d’outils novateurs, de ressources et d’activités d’échange des connaissances destinés aux chercheurs, aux professionnels de la santé, aux décideurs, aux organismes et à tous ceux et celles qui sont aux prises avec les difficultés entourant la prise en charge d’une personne en fin de vie. En offrant des outils et des occasions de réseautage et de collaboration, nous espérons approfondir le savoir, influencer la pratique clinique et armer les chercheurs, les professionnels, les décideurs, les organismes et les aidants naturels des ressources dont ils ont tant besoin.

Les proches aidants sont clairement des contributeurs essentiels à notre réseau de la santé, mais pourtant, trop de lacunes existent toujours au chapitre des outils, des services, de la sensibilisation et de l’application du savoir.

Si nous voulons être en mesure de surmonter la crise de la santé qui s’annonce en raison du vieillissement de la population, nous devons nous doter des ressources et outils fondés sur les faits qui pourront orienter l’adoption de pratiques exemplaires, mieux informer les professionnels de la santé et les décideurs, et mieux guider les proches aidants qui s’efforcent de remplir leur rôle. C’est en soutenant les aidants que notre système de santé pourra mieux gérer ses ressources face au vieillissement de la population, et c’est en prenant appui sur des faits probants que l’on pourra établir des politiques efficaces qui sauront mieux combler les besoins de nos précieux proches aidants.

 
 
Du 9 au 12 octobre 2012 19e Congrès international sur les soins palliatifs En savoir davantage >

 

fév
28
2013